Windows 7 : Quelles nouveautés ? Quel intérêt ?

Windows 7 sort aujourd’hui, et de nombreuses personnes se posent des questions : « Quelles sont les nouveautés ? », ou encore « Cela vaut-il le coup de l’acheter maintenant ? ». Nous allons dresser la liste des principaux changements intervenus depuis Vista, puis nous parlerons de l’intérêt d’un achat immédiat ou prochain.

Faisons donc un tour du propriétaire !

Barre des tâches

La barre des tâches est le premier élément différent que l’on remarque lorsque l’on arrive dans Windows 7, et pour cause : on la voit au premier démarrage avant la moindre manipulation. Cette barre ne se comporte pas comme dans les précédents Windows, bien que l’on puisse bien entendu lui redonner ses anciennes fonctionnalités.

win7


Le but de 7 est simple : fusionner la zone de lancement rapide avec la barre des tâches elle-même, c’est-à-dire l’endroit où apparaissent les fenêtres. Les raccourcis des applications représentent donc un moyen de lancer les logiciels, mais sont également des témoins d’activité pour ces derniers. En clair : l’icône d’Internet Explorer vous permet de lancer le navigateur, mais une tâche ne s’ouvre pas à côté, elle s’ouvre directement sur l’icône. Sur la capture du dessous, on voit facilement que plusieurs fenêtres de l'Explorateur sont lancées

win7 barre


On remarquera d’ailleurs qu’une application qui possède plusieurs fenêtres se signale par un effet d’empilement autour de l’icône. On peut en outre ouvrir simplement une nouvelle fenêtre d’un logiciel en faisant un clic de la molette sur son icône. Mais comment ajoute-t-on une icone dans cette nouvelle barre ? C’est très facile : n clic droit sur un raccourci ou l’exécutable d’un logiciel, puis « Épingler à la barre des tâches ». Simplissime.

win7 bureau

Le fonctionnement ne va pas paraître naturel aux habitués de la barre classique, mais cliquer par exemple sur un empilement affiche des miniatures de toutes les fenêtres. On peut alors retrouver facilement celle que l’on cherche, et la règle est claire : plus il y a de fenêtres ouvertes, plus le système est pratique. Une forme de cercle vertueux.

win7 copie


Ajoutons que le clic droit sur une icône de la barre des taches donne accès à une « Jump List », c’est-à-dire une liste de fonctionnalités basiques et de documents récents ouverts. Mais il faut que l’application soit compatible.

L’Explorateur et les Bibliothèques

L’Explorateur est bien sûr la deuxième chose que l’on voit, puisque l’on souhaite rapidement accéder à ses données, découvrir les nouveautés ou commencer à manipuler des installations de logiciels. Bien que proche de celui de Vista dans son apparence, il éclaircit largement l’organisation générale :

Win7 libraries biblio


Certains éléments ont changé, comme la mise en avant du dossier Téléchargements, qu’il fallait auparavant ajouter manuellement dans les favoris, et la colonne de gauche est mieux rangée. Mais le principal ajout, ce sont les Bibliothèques.

Pour expliquer simplement ce qu’elles sont, résumons ainsi : les dossiers de l’utilisateur sont des livres que les Bibliothèques réunissent, indexent et mettent à portée de l’utilisateur.

Qu’en est-il dans la pratique ? Prenons l’exemple de la Bibliothèque Documents. L’utilisateur va pouvoir y intégrer tous les dossiers qu’il souhaite pour avoir toutes ses données sous la main. Par un simple clic droit sur un dossier, il peut choisir d’inclure ce dernier dans l’une des Bibliothèques proposées :

Win7 libraries biblio


En clair, le but des Bibliothèques est de référencer le contenu de plusieurs répertoires, tout en vous permettant un accès simplifié puisque toujours présent dans l’Explorateur. De plus, un dossier ajouté à une Bibliothèque est indexé, Windows 7 mettant automatiquement l’accent sur ces données. À noter que la bibliothèque Musique sera surveillée par Windows Media Player et Media Center, et que tous les titres que vous y placerez seront automatiquement listés dans ces derniers.

La manipulation des fenêtres

Le bureau évolue légèrement avec Windows 7. Par exemple, les Gadgets ne sont plus situés par défaut dans une barre latérale à droite, mais placés librement sur la surface du bureau. Du coup, comment voir leur contenu quand des fenêtres sont ouvertes ? Facile : vous envoyez sans réfléchir la souris en bas à droite de l’écran. Il y a là un bouton : si vous laissez la souris dessus sans cliquer, il rend les fenêtres transparents, mais si vous cliquez, alors les fenêtres seront rabattues dans la barre des tâches.

Win7 gadgets


Des manipulations ont été ajoutées pour gérer plus facilement les fenêtres :

Le panneau Périphériques et Imprimantes

Ce panneau est une nouveauté dans Windows 7 qui est amenée à prendre une importance croissante au fur et à mesure que les pilotes seront fournis par les constructeurs.

win7 peripheriques imprimantes


Le but est très simple : afficher tous les périphériques, c’est-à-dire tout ce qui se connecte sur l’ordinateur via un câble ou autre. Exemples : le clavier, la souris, l’imprimante, la webcam, etc. dans une partie des cas, quand le constructeur du matériel a fourni les données adéquates, le périphérique est visualisé grâce à une image en très bonne résolution. Mais c’est surtout dans les fonctionnalités que les utilisateurs vont se simplifier la vie.

« Périphériques et imprimantes » rassemble en effet tous les réglages relatifs aux produits références. Avec les bons pilotes, les imprimantes fourniront dans cet endroit tous leurs paramètres, les fonctions de tests, etc. Il faut simplement prendre le réflexe : pour toute action que l’on souhaite effectuer en rapport avec un périphérique, il faut passer par cette fenêtre, dont le lien est directement dans le menu Démarrer.

Internet Explorer 8

Objet de discorde qui a donné lieu à des tensions avec la Commission européenne, le navigateur de Microsoft est de retour, dans sa huitième mouture. L’interface d’Internet Explorer 8 ne choquera aucun habitué de la version 7, car tout reste en place en majorité. Les onglets, le système des favoris, tout est là et parfaitement identique.

ie8


Alors quoi d’autre ? En fait, un ensemble de petites fonctionnalités relativement bien pensées pour simplifier la vie :

Ajoutons qu’Internet Explorer 8 intègre un double moteur, l’un étant celui de la version 7 pour des questions de compatibilité, l’autre se dirigeant davantage vers les standards du Web. Au niveau technique, on signalera également l’isolation des onglets dans des processus séparés et l’utilisation de la « sandbox » introduite dans IE7 sous Vista.

Paint, Wordpad et la Calculatrice

Ces trois petits logiciels ont subi des mises à jour sympathiques dans Windows 7 avec l’arrivée des rubans pour Paint et Wordpad. Bien entendu, il s’agit toujours d’applications très basiques qui pourront accomplir quelques tâches, mais si l’on souhaite rester dans les produits gratuits, on aura vite fait de se diriger vers OpenOffice.org pour le traitement de texte ou Paint.NET pour la retouche d’images.

win7 logiciels internes    win7 logiciels internes


La calculatrice par contre propose maintenant quatre modes différents en fonction des besoins de l’utilisateur : Standard, Scientifique, Développeur et Statistiques.

win7 logiciels internes    win7 logiciels internes

 

win7 logiciels internes   win7 logiciels internes


Windows Media Player

Le nouveau Windows Media Player risque de chambouler un peu les habitudes à cause de l’utilisation par défaut du mode réduit qui est franchement… réduit :

win7 logiciels internes  win7 logiciels internes


On revient très facilement à la fenêtre standard bien sûr.

Win7 media player center


La gestion de la bibliothèque se fait comme la version précédente, à ceci près que l’indexation et la manipulation sont plus réactives. On note l’arrivée de la prise en charge de nouveaux formats comme l’AAC et le MPEG-4 (audio et vidéo, donc DivX et Xvid sont supportés par exemple), les morceaux achetés sur iTunes (depuis la disparition des DRM) pouvant donc être lus sans problème.

Win7 media player center Win7 media player center


Parmi les nouveautés intéressantes, on soulignera :

Les groupes résidentiels

La gestion du réseau sous Windows ne s’est pas vraiment simplifiée avec le temps, au contraire. Toute personne qui a dû réfléchir à la communication entre une machine sous Windows XP et une autre sous Vista saura de quoi il retourne. Avec Windows 7, Microsoft donne un sérieux coup de balais au partage avec la notion de groupe résidentiel.

win7 groupe residentiel


Lorsque l’on se connecte pour la première fois à un réseau, Windows 7 vous demande si vous voulez créer ou rejoindre un groupe résidentiel. Il s’agit d’une zone privilégiée pour l’échange d’informations à l’échelle du réseau local uniquement. On choisit alors si on veut partager les documents, la musique, les images, etc. Les éléments sélectionnés se réfèrent alors à vos Bibliothèques, mais on peut influer précisément ensuite sur ce qui est réellement partagé.

Au sein d’un groupe résidentiel, l’accessibilité des données est immédiate est extrêmement simplifiée. Windows 7 ajoute d’ailleurs au passage le partage des imprimantes puisqu’il s’agit d’une fonctionnalité basique du système, mais qui n’était pas nécessairement assez mise en avant.

Il existe trois éditions de Windows 7 pour le grand public : la Familiale Premium, la Professionnelle et l’Intégrale. Si vous vous demandez de quelle édition vous pourriez avoir besoin, voici un tableau récapitulatif des points à retenir :

 

 


Au niveau des tarifs, voici les prix officiels des licences de Windows 7 :
Nous mettons en lien les tarifs vers les boutiques et donc le marché "réel", toujours en deçà des tarifs officiels.

Édition Familiale Premium :

Édition Professionnelle :

Édition Intégrale :

Pour les versions OEM de Windows 7, il faut diviser en moyenne par deux le tarif de la version boîte, sauf pour l’édition Intégrale que l’on trouvera aux alentours de 200 euros, en fonction des boutiques. On remarquera en outre que les éditions Professionnelle et Intégrale ne présentent quasiment aucun intérêt dans leur forme « Mise à jour » puisque l’on économise que 20 euros sur la version boîte.

Précision très importante : toutes ces versions incluent toujours deux DVD, l’un pour l’édition 32 bits, l’autre pour la 64 bits.

 

 

windows seven win7 logoLa situation a passablement évolué depuis Vista. Les configurations des machines ont beaucoup changé, et la quantité de mémoire a notamment explosé. 3 Go semblent être aujourd’hui une base pour nombre de PC, tandis que le double-cœur se généralise côté processeurs. Du coup, Windows 7, un peu plus léger que Vista et surtout plus réactif, est en phase avec le matériel. Il s’agit en fait de la première fois qu’un nouveau Windows est plus rapide et moins lourd que l’ancien.

Le système est stable et bénéficie d’un certain nombre de coups médiatiques, comme l’annonce d’Intel selon laquelle la firme allait utiliser Windows 7 dès sa sortie, sans attendre le Service Pack 1. Mais vous, avez-vous intérêt à l’acheter dès sa sortie ?

Cela dépend en fait de ce que vous avez actuellement. Si vous possédez un PC sous Windows XP et que vous comptiez changer de machine, la question ne se pose pas, car c’est maintenant Windows 7 qui va faire sa loi. Si vous voulez simplement acheter le système, vous êtes éligible à un tarif mise à jour, mais il faudra quand même que votre machine dispose de 1 Go de mémoire vive au minimum et d’une carte graphique DirectX 9.

En dehors de toute considération technique, Windows 7 représente un véritable intérêt pour les utilisateurs de Windows XP. Bien plus sécurisé, il dispose de nombreuses petites fonctionnalités qui, si elles ne sont séparément pas révolutionnaires, ont vite fait de constituer une assise très confortable pour l’utilisation quotidienne. Si nous avions recommandé d’attendre à la sortie de Vista, la situation est clairement différente : le parc matériel est prêt, les pilotes le sont aussi, et le Service Pack 1 n’a rien d’obligatoire.

Ceux qui sont actuellement sous Vista verront peut-être la chose d’un avis plus nuancé. En effet, les bases techniques de Windows 7 sont celles de Vista, et les bénéfices se feront essentiellement au niveau fonctionnel. À chacun donc de vérifier que les apports justifient un changement de licence, même si la perspective d’une meilleure réactivité sera un argument suffisant pour beaucoup.

Au final, ce qui importe le plus, c'est la satisfaction que vous donne votre système actuel qui reste l'élément déterminant. Si tout fonctionne très bien et que votre machine répond à vos besoins, nul besoin de se précipiter. Le manque de puissance, de stabilité ou la simple envie de changer vous dirigeront vers une nouvelle machine, et donc vers Windows 7. Le mieux étant, bien sûr, de pouvoir manipuler le système avant de vous lancer.

Windows 7 est un bon crû, mais il va falloir à Microsoft de la vigilance dans le futur : les développeurs ont montré qu’ils pouvaient produire un système plus réactif que le précédent, et les utilisateurs risquent de s’attendre à la même avec Windows 8.

 

Original du didacticiel : http://www.pcinpact.com/dossiers/windows-7-nouveautes-interet-achat/161-1.htm

 

Fait par Enryc – CIR – Le 24 octobre 2009